Optimisez efficacement votre emailing en 5 étapes

par Arnaud de BERRANGER
le 22/07/2016

L’emailing est l’incontournable outil de communication utilisé en marketing. D’un simple clic, le courriel est envoyé à la liste de contacts. En matière de publicité, il touche le maximum de cibles en un temps record, et à moindres coûts. Néanmoins, une bonne partie des marketeurs n’obtiennent pas le résultat attendu. Beaucoup d’émails échouent dans la corbeille sans être lus, d’autres sont lus à la va-vite et n’ont aucun impact sur le destinataire. Afin de bien rentabiliser votre campagne, optimisez votre emailing en 5 étapes ! Pour aller plus loin, n’hésitez pas à télécharger notre infographie sur les statistiques de l’emailing en 2016

optimiser-emailing.jpg

1 – Créez un listing pour chaque catégorie de destinataire

Il est bien entendu que vous avez élaboré votre liste de contacts avec soins. Néanmoins, apportez une amélioration en les scindant en divers listings regroupant les contacts suivant des critères bien déterminés. De ce fait, vous pouvez les utiliser dans la personnalisation de vos envois. Les critères choisis dépendent de la campagne d’emailing en cours. En effet, chaque contact possède plusieurs informations telles que le sexe, l’âge, l’adresse, la profession ainsi que les habitudes d’achat entre autres. Dans une campagne de produits de beauté, le sexe et la tranche d’âge peuvent être choisis comme critère de classification.

2 – Utilisez un titre percutant

Un titre percutant interpelle de prime abord le lecteur. Cela l’incitera à jeter un coup d’œil sur le contenu. Aussi, l’objet de votre emailing doit être bien étudié, de lui dépendra de la pertinence de la campagne. Des mots courts seront utilisés au lieu de longue phrase, la longueur variera de 29 à 45 caractères. Le contenu de l’objet est net et précis, dès le départ le destinataire sait en quoi consiste l’émail, s’il est intéressé il le lira jusqu’à la fin. Mais parfois, il donne l’air de quelque chose d’inachevée, ou d’une question attendant sa réponse. Cette sensation de mystère incite le lecteur à satisfaire sa curiosité et à parcourir le contenu du message.

3 – Personnalisez les messages

3ème étape pour optimiser votre emailing : personnalisez vos messages en inscrivant le nom du destinataire dans le corps du mail. Du coup, il se sentira comme personnellement concerné par le produit ou concept proposé. Cela l’incitera à parcourir jusqu’à la fin le texte et de ce fait à se positionner. De plus, rédigez le contenu de l’email suivant les catégories de clients. À chaque listing de contacts, l’emailing adéquat. En effet, avec une audience bien ciblée, il sera plus aisé d’affiner le contenu afin qu’il soit capté facilement. En somme, la personnalisation des messages nécessite une bonne maîtrise des destinataires et leur segmentation, ce qui conforte la 1ère étape.

4 – Élaborez un contenu attractif et léger

L’objectif de l’emailing est de convaincre le lecteur et de l’inciter à réagir. Pour ce faire, il faut l’interpeller dès l’ouverture avec un très bon visuel, simple, accrochant. La première impression est toujours la bonne. De plus, tout se joue dans les premières phrases, qu’elles soient nettes et concises. Généralement, elles développent ce qui a été annoncé dans l’objet. Et vers la fin, incitez le client à réagir avec des arguments percutants. Par exemple, l’annonce de promotion durant une certaine période.

Et surtout, il faut qu’il soit léger, sinon il sera susceptible d’être considéré comme un spam. Un courriel lourd est difficile à ouvrir.

5 – Apprenez de vos erreurs

Après chaque campagne, faites une analyse et décelez les failles. Votre objectif est d’améliorer au fur et à mesure vos campagnes emailing. Posez-vous toujours la question : qu’est-ce qui n’a pas marché ? Et pourquoi ? Le résultat final est le taux de conversion, c’est-à-dire le nombre de réactions des clients (achat ou demande d’information) par rapport aux emailings envoyés. Dans cette analyse plusieurs paramètres sont à considérer tels que le nombre de mails qui sont effectivement envoyés à la bonne adresse, le taux d’ouverture, le taux de désabonnement. Toute une diversité d’outils peuvent être utilisés pour mesurer l’efficacité de l’emailing, il ne tient qu’à vous de sélectionner les critères que vous jugerez être les plus percutants.

ÉCRIT AVEC PASSION PAR
Arnaud de BERRANGER

Arnaud de Berranger est informaticien de formation et développeur web confirmé. Aujourd’hui, il intervient comme chef d’orchestre et trouve l’harmonie entre les besoins de nos clients et les propositions de son équipe. Polyvalent et à l’écoute, il intervient et suit avec passion les projets qui lui sont confiés.

Et sinon ? Vous en pensez quoi ?

À lire également

linkedin
11/12/2018
Etre présent et actif sur Linkedin est devenu nécessaire pour se tenir au courant des différentes actualités de son domaine d’activité et pour se définir en tant qu’expert dans son secteur. Cependant…
le travail du gestionnaire de projet
21/02/2017
Le chef de projet, dans n’importe quel secteur d’activité, doit pouvoir s’appuyer sur des informations fiables afin de mener à bien sa mission. De la fiabilité de ces informations dépend la réussite…
la position zero de google, c'est quoi ?
12/06/2017
Ce n’est un secret pour personne, le monde du référencement est en éternel mouvement. Google prend un certain plaisir à développer et à améliorer ses algorithmes, que les experts essaient tant bien…

Un Devis Gratuit !

C'est le moment de se lancer ! L'étude est gratuite et sans engagement.
Nos conseillers construisent avec vous un projet sur mesure en respectant vos contraintes de budget et de délais.