Publicité en ligne : quel impact environnemental ?

par Digital Verywell
le 10/01/2023

Publicité en ligne : quel impact environnemental ?

Nous en sommes tous conscients, nous entrons désormais dans une nouvelle ère, celle de la sobriété énergétique. Persuadés que les ressources de la planète ne sont pas infinies, particuliers comme professionnels sont de plus en plus attentifs à l’impact de leurs gestes et à leur empreinte carbone. L’univers internet et la publicité numérique n’échappent pas à cette règle. Bien comprendre les enjeux écologiques de la communication digitale permet ainsi au professionnel d’agir en amont, afin de proposer une publicité en ligne de plus en plus éco-responsable.

Quel est l’impact de la publicité numérique sur l'environnement ?

En quelques années, la révolution numérique a transformé la communication, avec un développement croissant de la pub digitale au détriment des supports marketing traditionnels (affichage, presse, audiovisuel…). Internet est devenu le vecteur indispensable de la publicité numérique (« online advertising »), en développant de nouveaux outils marketing via les moteurs de recherche (SEA), les réseaux sociaux (SEM), les newsletters ou même de nouvelles formes de spots marketing (mobile, publicité display, pub video, pop up, metavers…). Tous ces outils digitaux génèrent évidemment une empreinte carbone supplémentaire.

Pourquoi la publicité en ligne génère une empreinte carbone ?

Le monde virtuel a une particularité qu’on oublie trop souvent : il est réel ! Infrastructures, data center, box, sont autant d’équipements nécessitant beaucoup d’énergie, aussi bien pour les construire que pour les faire fonctionner. L’incroyable développement des data s’accompagne ainsi de stockages physiques énergivores, produisant tellement de chaleur qu’il faut même leur prévoir des salles climatisées.

data center polluant
Image d'un data center

 

Selon une étude conjointe de l’ADEME et de l’ARCEP, le numérique en France représente ainsi 2,5% de l’empreinte carbone et de 10% de la consommation électrique totale. Certains experts estiment même que si le web était l’équivalent d’un pays, il serait le 4ème plus polluant au monde, derrière la Chine, les USA et l’Inde.

Comment calculer l’impact environnemental de la pub digitale ?

En moyenne, on estime qu’une campagne publicitaire en ligne produit un équivalent CO² de 5,4 tonnes, le format vidéo étant de loin le plus consommateur. Selon les données de Mozilla Foundation, les publicités en ligne pourraient ainsi représenter jusqu’à 39% du poids des pages web et 44 % du temps de chargement. Au total, l’impact environnemental mondial de la pub en ligne équivaudrait ainsi à 60 millions d’A/R Paris New York.

Conscient de l’impact écologique de la pub numérique, ONG et autorités politiques ont souhaité mettre en place des outils pour estimer l’impact écologique d’un site web, à travers le calcul d’un EcoIndex pour chaque site internet. Un professionnel de la communication digitale et de la publicité en ligne dispose désormais d’outils équivalents pour optimiser ses réalisations, et offrir une publicité le plus éco-responsable possible avec une approche d’informatique verte ou Green IT.

Un bloqueur de pub pour réduire son impact environnemental ?

En tant que citoyen, tout internaute devient de plus en plus éco-responsable et soucieux de son empreinte carbone. C’est une tendance de fond, en particulier parmi les jeunes générations, par ailleurs consommateurs de demain. A ce titre, chacun cherche des gestes simples, applicables au quotidien.

Le premier réflexe de l’internaute pour réduire l’impact de la publicité en ligne, c’est tout simplement de la supprimer, avec une extension type bloqueur de pub. C’est en réalité une triple erreur : - cela n’empêche pas l’impact carbone déjà généré pour concevoir et élaborer cette communication digitale, d’où un effet « gaspillage » anti-écologique ; - les bloqueurs de pub sont eux-mêmes très énergivores, ralentissant le temps de chargement des pages web… et accroissant donc au final l’impact écologique de la pollution numérique ; - cela prive de ressources financières les sites les plus vertueux, à même de développer de nouvelles pratiques RSE et de nouveaux modèles innovants. Finalement, cette solution en apparence pleine de de bon sens peut s'avérer contre-productive.

Prendre conscience de son empreinte carbone numérique

pollution numérique

Très souvent, une avancée technologique génère un impact environnemental supérieur à la précédente : nouveau téléphone, nouveau réseau 5G, nouvelle version logicielle… Ne pas entrer dans une course permanente à l’innovation constitue donc souvent le meilleur moyen, pour l’internaute, de réduire significativement son empreinte carbone numérique.

En parallèle, il ne doit pas hésiter à suivre sa consommation de data, pour être conscient de son comportement plus ou moins éco-responsable. Il peut alors adapter certains paramètres, comme le chargement automatique des images dans les mails, la lecture automatique des vidéos, la lecture en boucle de ces dernières, la qualité video… Choisir par exemple une basse résolution pour regarder une video dans le métro ne modifie pas grandement l’expérience utilisateur… mais ce choix sera en revanche très bénéfique pour son empreinte carbone !

Comment réduire l'impact de la publicité en ligne sur l’environnement côté professionnel ?

Le professionnel, comme son prestataire de service type agence de communication digitale, réagissent avec une double casquette, celle de citoyen, et celle d’entrepreneur. Réfléchir à l’impact environnemental de leur publicité en ligne les amène à repenser le marketing digital à travers deux prismes, celui de la pertinence et de l’efficacité. Réduire sa pollution numérique permet alors d’améliorer sa productivité, démarche RSE et performances marketing devenant alors parfaitement complémentaires dans une démarche GREEN IT ou d’informatique durable.

Combattre la pollution numérique par la sobriété publicitaire

Qui dit sobriété énergétique suppose de mieux réfléchir à sa stratégie de contenu, afin de valoriser le qualitatif sur le quantitatif. L’objectif est de gagner en pertinence, avec une publicité digitale plus impactante car mieux ciblée. C’est ce que promet notamment le « nudge marketing ».

La technique va venir alors appuyer la démarche vertueuse. Un professionnel de la publicité en ligne pourra ainsi agir sur la taille des vidéos, sans nuire à leur qualité, avec un contenu resserré et un format mieux compressé. Non seulement l’impact carbone est amélioré, mais l’UX gagne en fluidité et le message du professionnel en efficacité. En faisant de l’internaute un participant volontaire, le nudge marketing instaure ainsi une relation de confiance entre la marque et le prospect, s’inscrivant parfaitement dans la philosophie d’une vraie démarche RSE, très éloignée des pratiques de « green-washing ».

Mieux cibler les canaux de communication numérique

Réfléchir à l’impact environnemental de sa communication digitale suppose aussi de mieux réfléchir en amont aux canaux de diffusion, et donc aux cibles du message. Un professionnel de la publicité en ligne sait par exemple que chaque réseau social génère une empreinte carbone à la minute différente, allant des meilleurs élèves comme Youtube ou Facebook, aux plus mauvais comme TikTok ou Reddit. Chacun correspondant à des audiences ciblées, c’est donc un élément de choix supplémentaire pour affiner sa stratégie digitale.

Réduire l’impact environnemental de la publicité en ligne ne doit donc pas se vivre comme une contrainte, mais au contraire comme un atout : non seulement, le professionnel va devoir affiner sa communication marketing pour la rendre encore plus performante. Mais il va aussi tisser une relation de confiance avec un internaute / prospect de plus en plus éco-responsable et de plus en plus exigeant, lui prouvant qu’une démarche RSE de qualité se fait avec des actions concrètes et mesurables pour diminuer au mieux la pollution numérique. La publicité numérique « verte » sera le standard de demain.

Pourquoi faire appel à une agence de communication formée au Green IT ?

Le Green IT, ou informatique durable, vise à développer un certain nombre de pratiques, permettant de concilier communication digitale et réduction de l’empreinte carbone. Notre agence digitale est sensibilisée à ces enjeux, dans une démarche qui tient autant à nos convictions personnelles de citoyens, qu’à notre vision d’entrepreneur responsable, désireux d’offrir une politique RSE concrète et efficace. Ainsi, nous avons décidé de former notre équipe au Green IT, pour le bénéfice de chacun de nos clients, soucieux de valoriser leur image RSE.

Nous en sommes persuadés, plus une entreprise est éco-responsable, plus elle s’avère à même de communiquer sur ses valeurs et d’élargir ses parts de marché. N’hésitez donc pas à nous contacter : ce ne sera pas du temps gaspillé puisqu'on n'aime pas le gaspillage !

ÉCRIT AVEC PASSION PAR
Digital Verywell

Notre agence web basée à Toulouse est spécialisée depuis 2009 dans la création de sites internet novateurs. De la réflexion stratégique à la création graphique, nous définissons ensemble une approche intégralement sur-mesure. Une fois le concept validé, nous développons votre site internet en utilisant les technologies les plus fiables et les plus innovantes.

Et sinon ? Vous en pensez quoi ?

À lire également

ecommerce tendances 2019
01/07/2019
Vous possédez une boutique en ligne ou l’e-commerce est un sujet qui vous intéresse ? Cet article vous sera alors certainement utile car il vous présente les points principaux qui déterminent les…
pourquoi refondre un site web
21/09/2017
Vous avez il y a des mois, voire des années, investi dans un très beau site Internet, mais … Aujourd’hui, il ne répond plus aux critères de qualité du marché ? Vous ne vous sentez pas à la pointe de…
conseils pour avoir plus de fans sur facebook
29/08/2016
L’objectif pour toute marque est évidemment d’avoir une communauté qui évolue avec de nombreux profils d’internautes pour créer des synergies (voir notre article sur comment communiquer efficacement…

Proposez votre brief !

C'est le début d'une belle aventure ! Planifiez une visio ou venez boire un café* à l'agence.
Nos experts analyseront votre projet pour y apporter des conseils, expertises techniques ou encore des idées novatrices et différenciantes.

 

*Notre café est vraiment délicieux et nous le préparons avec beaucoup de soins ☕ Si vous préférez, on a aussi du thé, de la tisane, des chocolats, des chocolatines (désolé, nous ne proposons pas de pains au chocolat), des œufs fraichement pondus, des céréales, des pommes, du lait, des yaourts, du jus de fruits, du beurre (salé), du pain, de la confiture...